Nombre de Visiteurs

 725239 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

L'équipe CFE-CGC


Vos représentants
CFE-CGC PImkie



frederique.gif
Frédérique Dupont
Titulaire Cadre 
Secrétaire du CSE
Déléguée Syndicale Diramode
Tel : 0609100853


myriam_election.gif
Myriam Bouzar
Représentante Syndicale et

Déléguée Syndicale PPP
Tél 0628967166


karine_election.gif
Karine Dewasmes
Titulaire AM
Déléguée Syndicale PPP
Tél 0643014544


vincent_butor.gif
Vincent Butor
Titulaire AM

Tél 0680826736


najjat.gif
Najjat Belmir
Suppléante AM

Tél 0661445235


hubert.gif
Hubert Legrand
Titulaire Cadre
Tél 0686915580


pascale.gif
Pascale Laversin
Suppléante Cadre

 

Vous pouvez nous écrire ou vous inscire 
en toute discrétion à :                  

cgcpimkie@gmail.com    

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Toutes les nouvelles

L'Essentiel du CSE Pimkie du mardi 16 et mercredi 17 juin 2020


 

Point sur la situation économique et financière :

La direction répond que pour l’instant, il n’y a rien de plus que le mois dernier. A aujourd’hui, les résultats sont un tout petit peu meilleurs que le budget revu avec le Covid. Tous les efforts faits pendant le confinement ont porté leurs fruits, nous avons une bonne marge. Il faut cependant rester très prudent, les résultats ne sont pas bon. La négociation avec les banques pour la demande de PGE est toujours en cours.

Point commerce :

Impacts Covid19 :

Les plexiglas arrivent en magasin semaine 27.

Le port du masque est obligatoire pour les équipes en magasin

La visière est obligatoire pour la manipulation du produit de désinfection.

Ouverture des cabines : La CFE-CGC a insisté pour que les RM/RA puissent, en pleine autonomie, décider de la fermeture ou l’ouverture des cabines.

La direction s’est arc-boutée sur ses positions en décidant de les maintenir ouvertes.

Soldes :

Une organisation plus simple sera mise en place, les ventes privées basculent en soldes sans modification de la décote. Les soldes se feront d’abord en pourcentage puis en prix ronds. L’implantation soldes est prévue le lundi 13 juillet, il y aura bien des colis déportés pour les gros magasins.

Il sera possible de faire appel à des contrats CDD de remplacement de congés payés.

Malgré la demande de la CFE-CGC pour mettre en place l’implantation la semaine précédente les soldes, la direction prend la décision d’effectuer le merchandising que le lundi 13. Quel sera le succès des soldes Pimkie à partir du 15 juillet ?

Vente privées :

Nouveauté cette année, jusqu’à -50% à partir de 2 articles à partir de 2 articles achetés dont au moins un 1 en %

Possibilité de créer la carte de fidélité à la cliente pour en bénéficier.

La CFE-CGC relève des contradictions sur la note VP et un manque de lisibilité sur l’offre. Comme d’habitude, l’organisation reste complexe !

Règle d’attribution des avenants en magasin :

Devant l’insistance de tous les membres du CSE, la direction a confirmé qu’un avenant devait être systématiquement rédigé si une RM / RA absentes minimum 3jours. La direction s'engage à faire un rappel à tous les ADR.

C'est de façon officiel que la CFE-CGC à demandé des éclaircissements précis et écrits concernant les avenants de vendeuses responsables.

Point logistique :

Déménagement du dépôt de Neuville : 

Malgré le confinement, le dépôt de Wattrelos était prêt pour recevoir les premiers colis lundi 15 juin, seul bémol, les convoyeurs de colis n’était pas installés, les réceptions ont été faites manuellement. Le démarrage s’est déroulé avec succès.

Point RH :

EAA :

A la question, qu’en est-il des EAA de l’année dernière, la direction répond qu’un délai supplémentaire jusqu' au 30 septembre est accordé mais qu’ils doivent tous être faits.

Communication interne et notes de service :

Encore beaucoup de communications internes et notes de services sont rédigées en anglais.

La CFE-CGC réclame l’arrêt de ces diffusions ou à défaut de le faire dans les deux langues.

La direction promet de donner des directives en ce sens.

Solde des journées d’ancienneté non posées pendant le confinement et solde des CP hiver 2019 :

Les journées d’ancienneté expirant pendant le confinement qui n’ont pas pu être posées peuvent être posées jusqu’au 30 septembre 2020. Les personnes concernées doivent se rapprocher de leur gestionnaire de paie.

Le solde des CP hiver doit être posé avant le 30 juin 2020, sauf pour les magasins qui ont ouverts plus tard que le 11 mai (report jusqu’au 30 septembre) et les cas particuliers. Les personnes concernées doivent se rapprocher de leur gestionnaire de paie.

A la Fashion Factory :

Comment sont gérées les campagnes de communication Pimkie :

La responsable communication est venue expliquer le choix des lieux pour les campagnes de communication. Pourquoi partir à l’étranger ? Ce genre de déplacement n’est pas forcement plus cher que de rester en France. Cela se fait dans le respect des budgets alloués. Il faut aussi prendre en compte les aspects climatiques, la longueur des journées, la luminosité, l’ambiance de l’environnement par rapport à la saisonnalité de la campagne

Point OFFRE (collection, engagements hiver, livraisons…) :

Le responsable du contrôle de gestion achat est venu nous expliquer :

Avant le confinement, une « grosse » économie de décote (+ de 4 à 7 points) a été réalisée. Elle devrait être préservée malgré le Covid.

La marge est meilleure.

Le stock résiduel avant soldes sera identique à celui de l’année dernière.

Les engagements de commandes hiver ont bien été gérés et une révision de budget d’achat à la baisse a pu être respectée.

L’hiver sera implanté plus tard que l’année dernière (courant juillet) pour laisser la place en magasin pour écouler les stocks été et être en cohérence avec le décalage des soldes.


 

Prochain CSE PIMKIE le mardi 21 Juillet 2020


Communication de la direction sur le télétravail et la présence sur site

(pour consultez la note cliquez directement sur l'image)

Article_Teletravail_20200623.gif


Synthèse sondage CFE-CGC Pimkie - par webMaster le 23/06/2020 : 09:06

Un  grand merci à toutes pour vos nombreuses réponses à notre sondage

Vous avez été 109 magasins à nous répondre ce qui donne un large panel pour aborder les problématiques et les exposer via une prochaine réunion qui devra se dérouler rapidement pour résoudre vos/nos problèmes en magasins…car nous sommes nous l'équipe CFE-CGC présente dans nos magasins.

 Cliquez directement sur l'image ou le lien ci-dessous :

Synthèse sondage

AA_Enquete.gif


FashionCube (Jules, Pimkie...) va implanter un site de production de jeans dans le Nord

Depuis près de deux ans, l'alliance d'enseignes de la galaxie Mulliez (nommée au départ Fashion3, puis FashionCube) tente de transformer son business model pour adopter une approche zero waste (zéro déchet). Le propriétaire des chaînes Jules, Bizzbee, Pimkie, Rouge Gorge ou encore Grain de Malice fait un pas de plus en ce sens en annonçant pour le second semestre 2021 la mise en service d'une usine de production de denim qui sera implantée dans son berceau du Nord de la France.

Article_F3_20200618.gif

Ce projet nommé "le cube" aura à terme la capacité de confectionner 410 000 jeans par an pour les différentes marques de cet écosystème. Ce qui représente à l'heure actuelle 6 % de ses volumes en matière de toile bleue. Idéalement, FashionCube entend installer cette unité de fabrication à Roubaix, où plusieurs de ses enseignes ont leur siège. 76 salariés y seront employés.

Pour mettre en œuvre cette stratégie de relocalisation de production, FashionCube s'est allié à un industriel "très impliqué dans les démarches RSE, ayant plus de 65 usines dans le monde", sans en dévoiler le nom pour l'instant. Le délavage sera par exemple réalisé en utilisant les "technologies les plus respectueuses de l'environnement".

L'objectif est de "limiter l'impact environnemental, de ne produire que ce que les clients achètent, avec la volonté dé démocratiser le made in France". Une question prégnante à l'heure où le sourcing mondialisé est de plus en plus discuté, surtout en temps de crise.

L'alliance d'enseignes affirme que les prix de ses jeans 'made in Nord' ne seront pas plus élevés que ceux qu'elle vend actuellement, tout en préservant les marges. Alors comment y parvenir ? Grâce aux fameuses "technologies innovantes" du partenaire, selon FashionCube, ainsi qu'au principe de production locale qui à vocation "à limiter la surproduction".

Rappelons qu'il y a un an, on apprenait que FashionCube préparait l'implantation dans le Nord d'une usine de tee-shirts. Un projet qui a été modifié, ou qui s'additionne à celui du jean ? 


Zara va lancer un service pour réserver une cabine d'essayage en boutique, depuis son smartphone

L'enseigne Zara nous propose de gagner du temps lors de nos séances shopping en réservant une cabine d'essayage via son smartphone.

Article_Zara_20200617.gif

On a toutes déjà abandonné la mission lorsqu'on a aperçu la file des cabines d'essayage chez Zara ou ailleurs. Suite à la pandémie de Covid-19, faire la queue dans un magasin est (au-delà du côté agaçant) assez peu recommandé d'un point de vue sanitaire. L'enseigne de prêt-à-porter Zara a donc pris les choses en main pour assurer la sécurité de ses clientes.

Zara lance de nouvelle fonctionnalités digitales pour ses clients

Grâce à une fonctionnalité disponible sur smartphone, il sera bientôt possible de gagner du temps en réservant sa cabine d'essayage dans la magasin de l'enseigne espagnol de notre choix. Avec ce mode "magasin", d'autres fonctionnalités sont à prévoir : acheter un produit grâce à son QR Code ou encore retrouver un article facilement grâce à la géolocalisation dans le magasin. Depuis plusieurs années, Zara met un point d'honneur à exploiter de nouvelles expériences client notamment à travers son application ou son site internet.

D'ici deux ans, l'enseigne ibérique souhaiterait que ses ventes digitales atteignent les 25 %, contre 14 % aujourd'hui. Une bonne initiative pour celles et ceux qui n'ont pas le temps !


Zara, Bershka, Stradivarius, Pull&Bear… Inditex va fermer plus de 1000 boutiques dans le monde

Ébranlée par la crise du coronavirus, Inditex, la maison mère de Zara, Stradivarius, Pull&Bear, Oysho ou encore Bershka, a annoncé la fermeture d’entre 1000 et 1200 points de vente dans le monde.

AA_Inditex.gif

La crise économique liée au coronavirus n’épargne personne, pas même les géants du prêt-à-porter, qui sont invités à revoir leur modèle. Après les Français Camaïeu, Damart, Naf Naf ou encore André, voilà que l’Espagnol Inditex, qui regroupe, entre autres, Zara, Pull&Bear, Stradivarius ou encore Bershka, fait aussi face à des difficultés économiques.

En trois mois, le groupe a constaté une chute des ventes de 44 % alors que pendant le confinement mondial près de 88 % de ses points de vente physique se sont retrouvés fermés à un moment ou à un autre. Cela représente 409 millions d’euros de perte. C’est la première fois, depuis qu’Inditex est entré en bourse en 2001, que le groupe fait face à des pertes, rapportent Les Echos.

Si les ventes en magasins ont plongé, les ventes en ligne, elles ont augmenté de 50 % sur le premier trimestre, et même de 95 % en avril, comparé au même mois en 2019. Alors, la maison mère de Zara, où les clients se sont pressés lors du déconfinement, a décidé de se recentrer davantage sur le numérique et les ventes en ligne. La stratégie déjà en place depuis quelques mois, va être accélérée.

On ignore quels sont les magasins concernés

Dans les prévisions d’Inditex, les ventes en ligne représenteront 25 % du total des ventes en 2022, contre 14 % en 2019. C’est pourquoi le groupe a annoncé, via un communiqué, la fermeture de nombreux magasins à travers le monde. Entre ses différentes marques, le groupe compte plus de 7 400 magasins dans le monde… mais, dans les années à venir, il envisage d’arriver à entre 6 700 et 6 900 magasins. « Cela impliquera l’ouverture de 450 nouveaux magasins avec toutes les dernières technologies de vente, et l’absorption d’entre 1 000 et 1 200 plus petites boutiques, qui représentent entre 5 et 6 % des ventes totales », explique le communiqué. Fini donc d’ouvrir un maximum de boutiques pour être partout : le groupe veut s’implanter moins, mais mieux.

Mais que les aficionados de Zara se rassurent : « La plupart de ces petits magasins plus anciens appartiennent à des marques autres que Zara ». Le plan d’investissement ensivage de dynamiser les plateformes de vente en ligne de certaines marques, comme Bershka, Pull&Bear et Stradivarius en Chine et au Japon, détaille la société. En Europe et en Amérique, Inditex souhaite continuer le processus en cours depuis trois ans : celui d’ouvrir de plus grands magasins en absorbant les plus petits. C’est notamment cette technique qui a été utilisée à Lille, où les petits Zara de la Grand Place et de la rue de Béthune ont fermé et ont laissé place Zara XXL de la place de la Bourse.


Damart va supprimer près de 10% de ses effectifs en France

La marque de vêtements réputés tenir chaud va supprimer trois magasins, dont deux en Ile-de-France.

Article_Damart_20200610.gif

Les vêtements Damart n'échappent pas à la crise du coronavirus. Le groupe Damartex, maison mère de la marque, a annoncé un plan de restructuration. Il prévoit la suppression au total de 195 postes sur un effectif total de 3 300, dont 159 (sur 1 800) en France.

Comme beaucoup de marques de textile, les difficultés ne sont pas nées de la crise du coronavirus. Mais l'épidémie a mis un coup d'arrêt au plan de relance présenté l'an passé en janvier qui commençait à avoir des effets positifs.

Après une chute de 4,6 % du chiffre d'affaires en 2019, celui-ci était repassé dans le vert en début d'année. Mais la fermeture de 95 magasins en France, sur un total de 170 magasins dans le monde, a fait replonger la marque. Elle anticipe un recul du chiffre d'affaires de l'ordre de 10,3 au troisième trimestre 2020.

Face à cette situation, le groupe a décidé de fermer ses magasins Damart les moins rentables à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), de Belle Epine à Thiais (Val-de-Marne) et de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Trois petites marques du groupe, La Maison du Jersey, Delaby et Jours heureux, vont aussi arrêter leur activité l'an prochain.

« Serrer les boulons pour passer la tempête »

Pour se relancer, le groupe négocie un prêt garanti par l'Etat de 80 millions d'euros pour renforcer sa structure financière et sa trésorerie. Il devrait aussi bénéficier d'une augmentation de capital de 30 millions d'euros avec le soutien de l'actionnaire majoritaire.

« Nous avons décidé de serrer les boulons un peu partout pour passer la tempête. Nous nous sommes pris des paquets de mer dans la figure, nous réduisons donc la voilure. Mais le navire va tenir et garder le cap du marché des seniors », explique Patrick Seghin, le PDG de Damartex. En même temps que son plan de suppression d'emplois, la marque va embaucher 25 personnes pour la création des nouvelles collections.


C&A va s'installer chez Géant Casino cet été - par webMaster le 09/06/2020 : 19:18

C&A va s'installer chez Géant Casino cet été

Les passerelles se multiplient entre acteurs de la distribution. Après Decathlon, qui a proposé ces dernières semaines ses produits chez Franprix et installé des espaces conséquents dans des magasins Auchan et Carrefour, c'est au tour de C&A d'entrer chez un acteur majeur de la distribution alimentaire.

Article_CA_20200609.gif

Géant Casino ouvre les portes, cet été de sept de ses hypermarchés à l'enseigne familiale, selon le média spécialisé LSA. C&A confirme le projet avec des installations estivales au sein des magasins d'Aix en Provence, Annemasse, Hyères, Mandelieu, Monthieu, Nîmes et Villefranche sur des surfaces allant de 400 à 800 mètres carrés.

"Si les projets 'shops in shop' s’inscrivent dans une tendance actuelle du marché, c’est une première dans le secteur du prêt-à-porter, précise l'enseigne. Comme dans les magasins C&A, les clients des hypermarchés retrouveront les collections C&A du moment et pourront faire leur shopping pour toute la famille à prix accessibles." L'enseigne précise que les produits issus de ses collections durables seront privilégiés.

Pour Casino, cette initiative s'inscrit dans une démarche globale. Le distributeur intègre également des espaces de l'enseigne de bijoux et accessoires fantaisie Claire's dans 55 hypermarchés supplémentaires et 33 supermarchés d'ici le mois d'août.  L'offre décoration et accessoires d'Hema va aussi faire son entrée dans le réseau Casino avec des espaces de différentes tailles dans 8 hypermarchés et 10 supermarchés. L'objectif est d'ouvrir des shops in shop dans 22 hypermarchés supplémentaires d’ici la fin du mois d’octobre. Enfin, Casino va proposer dans son réseau l'offre du spécialiste des vélos et trottinettes électriques Moovway.

De son côté, l'entreprise familiale néerlandaise (C&A sont les initiales des frères Clemens et August Brenninkmeijer), est en pleine réorganisation de son réseau, avec un plan de fermeture de trente magasins en France annoncé en début d'année faisant suite à un plan mis sur pied en Allemagne.

Pour autant, C&A travaille à la transformation de son modèle, multipliant les initiatives sur le net, avec par exemple la collecte de vêtements usagers ou, durant les confinement des envois de commandes gratuits en Europe. Sur le Vieux Continent l'enseigne compte plus de 1 400 magasins répartis dans 18 pays.


Les soldes d'été sont repoussés au 15 juillet - par webMaster le 09/06/2020 : 09:54

Les soldes d'été sont repoussés au 15 juillet

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé mardi que le début des soldes d’été était décalé du 24 juin au 15 juillet, afin de répondre à la demande de certains commerçants dont les points de vente sont restés longtemps fermés à cause du coronavirus.
 

Articles_Soldes_20200605.gif

“Les soldes débuteront le 15 juillet et ils dureront quatre semaines”, a déclaré Bruno Le Maire le 2 juin au matin sur RTL, expliquant que cette décision avait été prise à la “demande des petits commerçants”. “J’ai tenu à reporter la date des soldes pour tenir compte de la situation des petits commerçants”, qui ont besoin de “temps” pour “reconstituer” leur trésorerie, après plusieurs mois de fermeture en raison de l’épidémie de coronavirus, a expliqué le ministre.

Il s'agit d'un report de trois semaines par rapport aux dates initialement fixées dans la plupart des départements de France métropolitaine, qui prévoyait des soldes du mercredi 24 juin au mardi 21 juillet 2020. “Je sais que ça peut poser des difficultés pour d’autres grandes enseignes (...) mais je pense qu’il est légitime de soutenir dans ces moments très particuliers ceux qui sont les plus faibles, ceux qui ont les trésoreries les plus menacées”, a détaillé Bruno Le Maire. “C’est une question à la fois d’efficacité économique mais aussi de justice”, a-t-il ajouté.

Du côté des enseignes, on salue l'annonce de Bercy. "Habemus Papam, enfin une décision !", se félicite Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du commerce (grands magasins, enseignes habillement/chaussures). "Nous regrettons évidemment que les dates soient si tardives, mais cette annonce permet aux entreprises de se préparer. Il y a des considérations pratiques en jeu, comme du côté des ressources humaines avec les plannings à constituer au minimum 3-4 semaines à l'avance. Tout comme la communication et les achats d'espaces publicitaires".


L'enseigne nordiste de textile Devianne placée en redressement judiciaire :

La maison-mère de l'enseigne de textile Devianne a été placée en redressement judiciaire ce mardi.

Article_Devianne_20200604.gif

Après Camaïeu, Devianne. Le groupe de prêt-à-porter Verywear, qui possède Devianne (40 magasins en France) mais aussi Julie & Co (27 magasins), a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lille Métropole ce mardi.

Verywear est basé à Wasquehal (Nord). Le groupe connait des difficultés depuis quelques années et cherche un repreneur. « Mais depuis la crise des gilets jaunes c'est compliqué de trouver des investisseurs dans le retail », explique au journal Les Echos Joel Toulemonde, PDG du groupe. Verywear n'a pas pu bénéficier du prêt garanti par l'Etat pendant la crise du coronavirus et se retrouve donc en observation pendant 6 mois. L'entreprise devra soit présenter un plan de continuation (avec des économies et fermetures de magasin ?) ou réussir à trouver un repreneur.

Verywear est un fleuron régional depuis plus de 140 ans. Il emploie un peu plus de 680 personnes.


NEWS PIMKIE
REMUNERATION PIMKIE
CSSCT (CHSCT)

CSSCT Magasins : votre représentant CFE-CGC


karine_election.gif
Karine
Pimkie Noyelles Godault
06 43 01 45 44



CSSCT Bureaux / Logistique : votre représentant CFE-CGC

pascale.gif
Pascale
Offre Villeneuve d'Ascq
06 87 41 67 37



 

CONVENTION COLLECTIVE DIRAMODE
Vous êtes ici :   Accueil » Toutes les nouvelles